***

BULLETIN D'INFORMATION

ÉDITÉ PAR LA COMMISSION D'ISRAËL

ENCOURAGEMENTS A ISRAËL, CENTRE ÉTERNEL DE L'ATTENTION DU MONDE


Retour page d'accueil

JÉRUSALEM CAPITALE D’ISRAËL UNE ET INDIVISIBLE

Cliquez pour lire la vidéo

« L’ÉTERNEL RENVERSE LES PROJETS DES PEUPLES,

IL FAIT ECHOUER LES DESSEINS DES NATIONS » — Ps. 33 : 10.

 

L’actualité nous oblige de rappeler quelques faits irréfutables au sujet de JERUSALEM.

LE PAYS - LE PEUPLE - LE LIVRE, sont une trilogie merveilleuse et unique ne pouvant s'épanouir qu'en Eretz-Israël qui, avec Jérusalem et les Lieux Saints, appartiennent au peuple juif seul.

LE PAYS

Le peuple arabe n'a réellement rien à craindre de l'accomplissement de la promesse faite par Dieu à Israël, promesse qui s'accomplira finalement, qu'il y collabore ou qu'il s'y oppose. Le règne de justice qui vient, dans lequel le pays d'Israël sera le centre, apportera des bénédictions et le bonheur aux Arabes aussi bien qu'au Juif et au Gentil et les fils d'Ismaël et d'Ésaü trouveront qu'après tout, les voies de D.ieu, bien que mystérieuses et souvent difficiles à comprendre, sont à la fin les meilleures.

Il est bien possible que si les nations du monde ne sont toujours pas bénies mais qu'elles sont maudites par des guerres, ce soit parce qu'elles ont fait obstacle à la juste revendication d'Israël sur sa terre. La prospérité des nations dépend donc de leur attitude à l'égard du peuple juif dans son ensemble.

Israël est le seul pays ayant ses frontières divinement délimités. Quand à Jérusalem elle sera la future capitale non seulement d’Israël mais également du monde. Es. 62 : 1 « A cause de Sion je ne me tairai pas, et à cause de Jérusalem je ne me tiendrai pas tranquille, jusqu’à ce que sa justice paraisse comme l’éclat de la lumière, et son salut comme un flambeau qui brûle ».

LE PEUPLE

Le développement de la semence naturelle, le peuple d'Israël, nom qui fut donné à Jacob, les 12 fils de ce dernier devenant les têtes des 12 tribus d'Israël qui, à travers Moise, reçurent la Loi au Sinaï et l'assurance répétée que le Messie sortirait de leur nation.

 

LE LIVRE

Au septième Congrès annuel d'études bibliques à Jérusalem, M. Ben Gourion avait déclaré : « S'il n'y avait pas eu la Bible, Israël ne serait jamais revenu dans son pays. Aucun livre au monde n'a jamais exercé sur une nation quelconque, une influence aussi grande que la Bible l'a fait sur Israël ».

 

JÉRUSALEM

La Palestine en tant qu'entité autonome n'a jamais existé au cours de l'Histoire. Pourtant périodiquement et peut être pour masquer leurs échecs ou impuissance, les hommes d’États et religieux, remettent en question la légitimité de Jérusalem comme capitale d’Israël.

Or, Jérusalem était la capitale, le centre politique, religieux d’Israël, 1000 ans avant J.C., c’est à dire 15 siècles avant que Rome ne devienne la capitale de la chrétienté, et que la Mecque ne devienne celle de l’Islam, car c’est bien la Mecque, et non Jérusalem, qui est la capitale religieuse du monde Musulman.

Jérusalem fut romaine jusqu’en 313 environ de notre ère, byzantine de 313 à 636, arabe de 636 à 1099, des croisés (donc papale) de 1099 à 1291, mameluks de 1291 à 1516, et ottomane de 1517 à 1917.

La domination arabe a donc cessé depuis 1099 ! Les prétentions des Arabes à la propriété de Jérusalem sont donc sans aucune base sérieuse car ils ne sont venus en nombre en Israël que lorsque les Juifs ont commencé à rentrer dans LEUR PAYS, à partir des années 1870-80 et ont commencé à le faire refleurir, ce qui n'a fait que s'accroître avec les alyah successives.

Jérusalem, depuis qu'elle est juive, est tolérante, toutes les croyances peuvent y prier sans aucune restriction. Elle est la capitale historique d'Israël et le restera. Jérusalem, la terre d'Israël, le peuple juif et le Livre, formeront une unité que les cris des nations ne pourront pas briser. Jérémie 31 : 40 — « elle ne sera plus arrachée, ni renversée, à jamais ».

A juste titre nous pouvons nous poser cette question : « Pourquoi s’agitent les nations, et les peuples méditent-ils la vanité ? » — Ps. 2 : 1-3.

Eh bien parce que nous sommes exactement dans la période où le Messie, à travers le prophète David, appelle les grands de la terre à reconnaître la situation réelle de notre merveilleux jour. La prophétie annonce que nous sommes dans le jour où les gens, les masses, auront une imagination insensée, quand elles penseront que par leurs propres forces elles peuvent instaurer un règne de droiture. Les gens doivent apprendre que leur aide réside dans le Seigneur et non dans leurs bras frêles.

La Paix de Jérusalem, qui a longtemps été l'objet de prières « Présentez vos saluts de paix à Jérusalem : Qu’ils soient heureux ceux qui t’aiment ! »Ps. 122 : 6, implique nécessairement la Paix du Monde « Tandis que les humbles auront le pays en partage et se délecteront dans une paix parfaite » — Ps. 37 : 11.

Es. 62 : 6-7 — « Sur tes murailles, Jérusalem, j’ai établi des gardiens ; ils ne se tairont jamais, de tout le jour et de toute la nuit. Vous qui faites se ressouvenir l’Éternel, ne gardez pas le silence, 7 et ne lui laissez pas de repos, jusqu’à ce qu’il établisse Jérusalem, et qu’il en fasse un sujet de louange sur la terre ».

Un peuple qui pendant tant années a observé ce commandement et l’a transmis à ses enfants ne peut pas être détruit.

A voir également : JÉRUSALEM CAPITALE ÉTERNELLE D’ISRAËL

                                              Jacques Obojtek pour la Commission d'Israël

 

redaction@israelvivra.com

*   *   *

Retour haut de page

 

*****

***